Comment comprendre un devis mutuelle ?

Faire établir un devis mutuelle constitue une façon avisée de bien choisir la complémentaire santé qui convient le mieux à ses besoins. Qu’il s’agisse d’une mutuelle santé individuelle ou de celle, obligatoire, d’une entreprise, il demeure essentiel de bien comprendre la teneur de votre contrat.

Pourquoi un devis mutuelle est important ?
Il faut savoir que la Sécurité sociale ne rembourse que le tarif conventionnel établi. De plus, certains soins et services ne sont que très peu couverts par l’Assurance Maladie. Au-delà de cette limite, les dépassements honoraires des médecins et spécialistes ne sont pas remboursés. Par exemple, si vous devez voir un médecin ou encore un dentiste, la Sécurité sociale ne remboursera pas plus de 70% de la consultation. Sur votre devis, le montant que remboursera votre complémentaire santé – par rapport au tarif de la Sécurité sociale – doit préciser le pourcentage de cette couverture (100, 110, 150%) ou le forfait de prise en charge. La partie couverte par la mutuelle, après le remboursement de l’Assurance Maladie, est appelée « ticket modérateur ». Concernant les médecines douces ne faisant pas partie d’une liste codifiée de procédures reproductibles ou n’étant pas reconnues officiellement, ces consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. Les mutuelles santé offrent une couverte globale pour certains soins et partielle pour d’autres ; elles proposent également des forfaits qui peuvent inclure la couverture de plusieurs postes de dépense de santé non remboursés par la Sécu. Prenez le temps d’étudier attentivement quel est le nombre de prises en charge ainsi que les durées indiquées sur le devis soumis.

Faut-il obtenir des devis de plusieurs mutuelles santé ?
C’est une excellente idée puisque, dans certains domaines (l’optique, par exemple), la facture peut souvent doubler d’une entreprise à une autre. En faisant la demande pour plusieurs devis mutuelle santé – et c’est gratuit, la plupart du temps -, vous pouvez comparer les garanties, les prestations et la procédure de remboursement de chaque structure, avant de faire votre choix. Sélectionner une complémentaire santé qui prend en charge à hauteur de 100% peut être suffisant, si les médecins que vous consultez ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires. Par contre, si votre état de santé exige que vous consultiez souvent des spécialistes, il est possible que vous ayez besoin d’une mutuelle santé offrant des taux de remboursement supérieurs. D’où l’importance de faire la demande de devis avant de signer un contrat d’assurance santé.

Les éléments de compréhension du devis mutuelle pour un meilleur rapport qualité/prix
Si le devis obtenu mentionne bien (comme il le devrait…) les soins et services couverts avec le taux de remboursement de la mutuelle, il sera utile de vous poser les questions suivantes pour comprendre s’il répond à vos besoins :

  1. Cette assurance complémentaire complète-t-elle au mieux le ticket modérateur ? Ce dernier étant la partie de vos dépenses de santé non prise en charge par la Sécurité sociale.
    2. Les pathologies et/ou problèmes de santé dont vous souffrez sont-ils couverts ? Le taux de remboursement indiqué sur le devis couvrira-t-il vos traitements éventuels ? Si oui, à quel pourcentage ? Certaines affections courantes, telles que la dépression nerveuse et les lombalgies, sont souvent non couvertes.
    3. Cette mutuelle santé impose-t-elle des limites sur le nombre de jours d’hospitalisation, de consultations, de forfaits médicaments ? Si oui, quelles sont-elles ? Quelles sont également les exclusions de garanties ?
    4. La participation forfaitaire de 1 €, le forfait de 18 € sur les services médicaux de plus de 91 € ainsi que la franchise médicale (pharmacie) sont-ils pris en charge par la mutuelle ?
    5. Les services supplémentaires (aide-soignante à domicile, aide-ménagère, garde-d’enfants et autres en cas d’immobilisation ou d’hospitalisation) font-ils partie des forfaits proposés par la mutuelle ? Si oui, est-ce inscrit dans son devis ?
    6. Les délais dit « de carence » : il peut arriver que certains actes médicaux et pathologies ne soient pas pris en charge avant un délai indiqué pour la cotisation. Est-ce le cas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *